cascades du Glézy

Cascade de la Gorge

Publié le Mis à jour le

Dans son écrin de pins noirs d’Autriche, plantés pour lutter contre l’érosion, la gorge demeure toujours verte. C’est une chute de plusieurs dizaines de mètres qui affiche un débit impressionnant lors de la fonte des neiges.

Cascade de la gorge 052

On peut se garer devant la mairie de La Terrasse, et de là, rejoindre le ruisseau de La Terrasse 200 mètres à droite en passant derrière la maison de retraite. Le chemin de la Gorge démarre de l’autre côté de la route devant un groupe d’immeubles puis franchit un petit pont.

Cascade de la gorge 001

Cascade de la gorge 008

Le chemin ensuite monte paisiblement au bord du ruisseau de La Terrasse et atteint le pont de la Gorge à 360 mètres d’altitude en une grosse demi-heure environs. Quelques maisons abandonnées il y a quelque années ont retrouvé un propriétaire. L’entretien de ces lieux embellit encore le site, sur le parcours la cascade de la Terrasse est visible sous différents aspects et, suivant le débit des eaux donne un spectacle grandiose, un sentier part à votre droite et plonge vers le lit du ruisseau pour le longer jusqu’au village en passant par les anciens moulins dont les ruines sous les feuilles et la végétation, cachent les anciennes chambres à eau, on aperçoit encore le canal qui amenait l’eau aux différents moulins qui se suivaient, un seul bâtiment reste visible et sert d’habitation, dans la cour les meules de pierres énormes, servent de décoration et restent les témoins d’un passé pas très lointain.

Cascade de la gorge 013

Cascade de la gorge 015

Cascade de la gorge 016

Cascade de la gorge 023

Cascade de la gorge 027

Cascade de la gorge 014

Posez-vous quelques temps sur un banc en bord de ruisseau et cherchez les traces d’un passé révolu…

Cascade de la gorge 031

Au pied de la cascade, un petit pont enjambe le torrent, au-dessus, on peut gravir quelques rochers et monter dans le dédale de pierres que l’eau s’amuse à contourner, à sauter, à caresser accompagnée d’une symphonie de murmures légers, parfois féeriques ou assourdissants, prudence quand même car les plus beaux sites sont parfois dangereux à approcher.

Cascade de la gorge 033

Cascade de la gorge 035

Cascade de la gorge 036

En hiver ou au printemps, après les pluies, le chemin est glissant.

Pour les enfants, la présence de nombreuses salamandres dans ce milieu très humide, sera une découverte supplémentaire, surtout avant l’été.

Cascade de la gorge 041

En remontant le torrent en rive droite, après avoir franchi le pont de la Gorge, on atteint en 15 min la deuxième chute après avoir franchi une passerelle constituée de trois troncs. En traversant devant la chute, on trouve un sentier rive gauche qui monte en lacets et rejoint un autre sentier balisé en jaune. Le suivre à gauche jusqu’aux Ebavous – 570 m juste en dessous la D29 (route de Le Touvet à St Hilaire) pour rejoindre la rue de l’Orme. Un des plus jolis chemin de la commune, la source thermale dont les vertus étaient reconnues, était située dans le ravin des Combettes dans lequel coule le ruisseau du Glésy, qui descend en cascade alimenté par les eaux de la montagne de l’Aulp du seuil et de saint Michel, il rejoint l’Isère en traversant le village, bordé au sud et au nord par des éboulis, des forêts de sapins et d’autres broussailles agréable à regarder lors de promenades sur les sentiers qui le serpentent.

Plus facile : A l’entrée dans La Terrasse, avant le centre, au niveau d’une fontaine, s’engager dans la route du hameau de Montabon. Le chemin se trouve 1 km plus haut dans une épingle près d’un poteau portant un balisage bleu et orange, juste avant les ruines du château de Montabon. Un large chemin part sur la gauche au fond du vallon. On accède au ruisseau en 10 min. La première chute est alors juste au-dessus du petit pont (la Gorge – 360 m).

Atelier des Dauphins - Maquette du château de La Terrasse en 1339
Atelier des Dauphins – Maquette du château de La Terrasse en 1339

Cascade de la gorge 100

En s’élevant à gauche du pont la Gorge, en direction de La Côte, par le sentier étroit qui grimpe en lacets serrés et qui mène à St Hilaire du Touvet et au Château du Carré, ainsi qu’à la cascade du Glésy, on aura de jolis points de vue sur la cascade et sur la vallée en dessous de nous.

Cascade de la gorge 048

Cascade de la gorge 067

Cascade de la gorge 051

Mais cette partie ne peut se faire avec des enfants car le sentier est étroit et la pente au dessus du ravin abrupte. On atteint la D29 après être passé au dessus de la combe Barbouse. Après avoir emprunté la route en descendant, sur une centaine de mètres, on trouve sur la gauche un chemin agricole qui descends a travers bois et prairies. Le chemin, bien tracé passe parfois entre des anciennes métairies transformées en résidences secondaires.

Cascade de la gorge 105

Cette descente offre de superbes points de vues sur la vallée du Grésivaudan.

Cascade de la gorge 086

Cascade de la gorge 107

De nombreuses balades, avec toutes les variantes possibles, sont possibles dans ce secteur qui compte de nombreuses cascades, hélas, les chemin ne sont pas bien indiqués sur les cartes IGN ce qui rends ces randonnées accessibles uniquement à des personnes équipées et averties.

Boucle de la cascade de la Terrasse

Localisation :
Entre le Touvet et Crolles, le village de La Terrasse se trouve un peu au-dessus de la Route Nationale 90.
Altitude départ : 250 m (ou 360 m depuis Montabon).
Altitude arrivée : 400 m environ à la deuxième chute.
Durée : 30 min depuis le village de La Terrasse sinon à peine 15 min par la route.
Dénivelée : 150 m depuis La Terrasse au 50 m depuis la route.
Difficulté : Très facile et familiale jusqu’au pont de la Gorge.
La promenade, dite des deux cascades, la Gorge + Glésy par Montabon, est un peu longue mais ne présente pas de difficulté particulière.
La randonnée par la combe Barbouse est plus technique.
Balisage : Rencontre jaune du PNR Chartreuse.

Publicités