Arcabas

L’Eglise de Saint-Hugues-de-Chartreuse

Publié le Mis à jour le

Saint-Hugues-de-Chartreuse est un petit hameau situé au cœur du massif de Chartreuse, à vingt-cinq kilomètres de Grenoble. Unique en son genre, son église est une attraction singulière pour les amateurs d’art et de théologie.

Commencée en 1952, en marge du renouveau de l’art sacré par un jeune artiste inconnu de 25 ans, Jean-Marie Pirot, plus connu sous le nom d’Arcabas.

Eglise de Saint-Hugues-de-Chartreuse 207

L’église, de style néo-roman, est construite par les Chartreux en 1860. En 1952, quand Arcabas arrive à Saint-Hugues, le bâtiment subit les dommages de l’humidité : charpente et toiture sont en réfection.

L’artiste propose de décorer gratuitement l’intérieur de l’église. Une aventure artistique de trente-huit ans va ainsi démarrer.

Cette l’église est entièrement ceinturée de peintures monumentales se développant sur trois registres superposés de dominante rouge et or, où sont représentés entre autres sujets, la Cène, la Résurrection, Adam et Eve, Saint Bruno, la loi de Moïse, le Psaume 150.

Eglise de Saint-Hugues-de-Chartreuse 217

Le petit registre inférieur (Prédelle) exprime avec plus de cinquante œuvres, la vision du monde de l’artiste à travers les textes sacrés en une pédagogie biblique spontanée, poétique plutôt qu’exhaustive.

Vitraux, tabernacle et autel sculptés, incrustations dans le sol, portes cloutées parachèvent cet ouvrage réalisé en trente trois années d’enthousiasme créateur dans l’art et la foi révélant un lieu pastoral inspiré, à l’usage des croyants autant que des laïcs.

Eglise de Saint-Hugues-de-Chartreuse 226

C’est ce que font ressortir avec force la composition architectonique de caractère majestueux et unitaire, le rythme et la symétrie, le chromatisme jubilatoire, plaçant ainsi l’église de Saint-Hugues-de-Chartreuse parmi les réalisations les plus ardentes mais aussi les plus abouties de l’art sacré contemporain.

Eglise de Saint-Hugues-de-Chartreuse 220

C’est la plus importante œuvre monumentale du peintre. Elle a fait l’objet d’une donation au Département de l’Isère en 1984. Église et musée, Saint-Hugues-de-Chartreuse constitue une réalité multiple : église paroissiale et résidence d’une centaine d’œuvres. La cohabitation est naturelle.

Le lieu, une œuvre d’orfèvrerie, étrange et rare, accueille chaque année des milliers de visiteurs (entrée libre sauf pendant les offices religieux).

Visiter le site Internet.

Pour aller plus loin :

Arcabas : Saint-Hugues-de-Chartreuse et autres œuvres de François Boespflug

Arcabas

Relié: 207 pages
Editeur : Conservation du Patrimoine en Isère Musée Dauphinois (1 septembre 2008)
Langue : Français
ISBN-10: 2355670110
ISBN-13: 978-2355670114

Publicités