La tourbière du Peuil

Publié le Mis à jour le

Située au pied des falaises du Vercors à 970 mètres d’altitude, la tourbière du Peuil est l’une des rares zones humides du massif ainsi que l’une des dernières tourbières  d’altitude à sphaigne en Isère. Elle fait partie des 11  espaces naturels sensibles (ENS) du Conseil Général de l’Isère qui en est propriétaire et en assure la gestion.

La tourbière du Peuil

Respectez scrupuleusement les consignes affichées un peu partout sur le site. De plus, de votre discrétion dépendra la quantité de choses que vous pourrez observer. Pensez à vous équiper de jumelles et d’un téléobjectif pour votre appareil photo.

La tourbière du Peuil

Il s’agit là d’une des rares zones humides du massif : essentiellement calcaire, il n’est pas de nature à favoriser ce genre de lieux. Le site contient un précieux écosystème avec des espèces végétales et animales rares.

Site unique dans le massif du Vercors, la tourbière du Peuil se situe à 966 m d’altitude, sur la commune de Claix qu’elle surplombe sur 40 hectares, à une quinzaine de kilomètres de Grenoble. Sa situation originale, en balcon sur les falaises du Moucherotte et du Pic Saint-Michel, est due à une suite d’événements géomorphologiques. La base de ce balcon est un morceau de falaise qui s’est décroché. La moraine présente en bordure de la tourbière a été déposée par le glacier du Drac lors des dernières glaciations. Cette moraine a formé une barrière imperméable délimitant en aval une zone légèrement creusée que des argiles de lessivage ont colmatées. Une zone humide s’est ensuite installée lors du retrait glaciaire et a évolué en tourbière.

Cette tourbière mixte présente plusieurs faciès de végétation correspondant aux différents stades d’évolution de ce type de milieu : de la prairie humide à touradons de Molinie bleue, jusqu’à la tourbière bombée à sphaignes en passant par le bas-marais alcalin à Laîche de Davall.

La tourbière est surplombée par des prairies sèches à orchidées pâturées par des moutons sur la moraine latérale et entourée par la hêtraie-sapinière exploitée pour son bois. C’est aussi une particularité géologique qui mérite quelques explications. En effet, le Vercors laisse passer au travers de ses galeries creusées dans le calcaire toute l’eau qu’il reçoit… sauf à la Tourbière du Peuil !

Il en résulte une faune et une flore tout à fait particulières ainsi qu’une tourbière, créée par les dépôts d’argile qui ont étanché le fond de cet ancien lac et par les dépôts successifs de matières organiques et végétales.

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil, a été classée Espace Naturel Sensible pour en assurer la protection. Si vous voulez en savoir plus, je vous propose de lire l’étude pour le Plan de gestion de la tourbière du Peuil.

Les milieux tourbeux hébergent une flore rare et spécialisée à ce type de milieu comme notamment la fragile Droséra à feuilles rondes, la Grassette à grandes fleurs ou encore le Séneçon de Suisse. La tourbière joue également un rôle important comme lieu de reproduction pour les amphibiens et les libellules et sert de territoire de chasse au Faucon pèlerin et à différentes espèces de chauves-souris dont le Grand Murin.

Flore : parmi les 200 espèces, 9 espèces patrimoniales protégées
Ail anguleux (Allium angulosum) protégée
Drosera à feuilles rondes (Drosera rotundifolia) protégée
Grassette à grandes fleurs (Pinguicula grandiflora) protégée
Jonc aplati (Juncus anceps) protégée
Orchis de Traunsteiner (Dactylorhiza traunsteineri) protégée
Pigamon simple (Thalictrum simplex) protégée
Pyrole intermédiaire (Pyrola media) protégée
Pyrole à feuilles rondes (Pyrola rotundifolia) protégée
Séneçon suisse (Thephroseris helenitis) protégée

Faune : 4 espèces d’oiseaux (Pic noir (Dryocopus martius) protégé, Pie grièche écorcheur (Lanius collurio) protégé, Faucon pèlerin, Faucon crécerelle) 10 espèces de mammifères (Grand murin (Myotis myotis) protégé, Martre, Écureuil roux, Chamois…) 3 espèces d’amphibiens (Triton palmé (Triturus helveticus) protégé, Crapaud commun, Grenouille rousse) 2 espèces de reptiles (Lézard vert, Couleuvre à collier (Natrix natrix) protégée) de nombreux papillons, dont le Grand Sylvain (Limenitis populi) protégé, 3 espèces d’odonates (Libellules) :
Leste dryade (Lestes dryas) protégée
Leste fiancé (Lestes sponsa) protégée
Sympetrum à ailes jaune (Sympetrum flaveolum) protégée
Habitats : 10 habitats patrimoniaux (forêt de bouleaux, tourbière boisée, buttes de sphaigne brunes, Hêtraies, tourbière basse à Laîche de davalle….)

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

En été, des visites de la tourbière sont organisées avec des guides-nature les mercredis et samedis. Des animations gratuites ont lieu les dimanches à 9h00 et les mardis soir. Jean-Yves Esnault, géologue naturaliste, est présent un jeudi par mois à 9h00. L’inscription est obligatoire en mairie au 04 76 98 45 73.

Sinon, vous pouvez visiter librement cet espace, en utilisant les 3 topo-guides qui sont à votre disposition dans « la boite aux lettres » à l’entrée du site.

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil La tourbière du Peuil 050
La tourbière du Peuil La tourbière du Peuil
La tourbière du Peuil La tourbière du Peuil

Pensez à stationner votre véhicule sur l’espace ombragé prévu à cet effet le long de la route du Peuil et non dans le chemin devant l’entrée du sentier de la tourbière. Ces chemins sont fréquentés par des agriculteurs qui vivent sur ce territoire, entretiennent le paysage et les chemins et ont besoin de circuler avec des engins agricoles ou leur bétail. Leur présence nous permet, entre autres, d’avoir accès à ce lieu exceptionnel toute l’année.

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil

La tourbière du Peuil est accessible par le réseau Tag :

A votre arrivée à l’arrêt « Col de Comboire » suivez les indications « Tourbière du Peuil » que vous atteindrez environs 2 h 30 mn plus tard. Pendant l’ascension, d’un dénivelé de 740 mètres, un paysage de plus en plus panoramique vous permettra d’admirer la chaîne de Belledonne, qui, suivant les conditions de lumière, vous semblera être à portée de main.
Il est possible de redescendre sur Allières, en passant près de la cascade de la Pissarde pour rejoindre la Mairie de Claix.

Tourbiere du Peuil

2 réflexions au sujet de « La tourbière du Peuil »

    Balade sur le plateau du Peuil « Balades en Isère a dit:
    22 août 2014 à 21 h 59 min

    […] Monter par la route étroite du Peuil, jusqu’à une aire de stationnement aménagée à l’intersection de la route qui mène à la tourbière du Peuil. […]

    […] C’est un lieu que nous avons souvent approché au gré de nos balades autour du Rocher de Comboire, et que l’on aperçoit depuis la tourbière du Peuil. […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s