Barrage et lac de Monteynard-Avignonet

Publié le Mis à jour le

Le lac de Monteynard-Avignonet est une retenue d’eau artificielle sur le Drac alimentant une centrale hydro-électrique EDF.

La Société Grenobloise de Force et Lumière a été fondée pour exploiter une chute d’eau issue de Monteynard-Avignonet obtenue via une autorisation par le Préfet de l’Isère en date du 24 juillet 1897.

Dés le début du XXème siècle, quelques centrales turbinent l’eau du Drac et ses affluents. Il faudra cependant attendre 1930 avant que le parcours de ce torrent des Alpes ne soit considéré sous un angle industriel nouveau, les gorges profondes qu’il traverse offrant un site favorable à l’implantation en cascade de 4 grands barrages et aménagements hydroélectriques.

Construction du barrage de Monteynard-Avignonet

Le barrage de Monteynard, mis en service en 1962, poursuit vers l’aval l’équipement du Drac commencé avec la construction du barrage du Sautet (1935), suivie des réalisations successives des chutes de Cordéac (1946) et de Saint-Pierre-Cognet (1957).

Fortement équipé pour mettre à tout instant sur le réseau Très Haute Tension (THT) une puissance de pointe de 360 MW, Monteynard est complété à l’aval par l’aménagement de Saint-Georges-de-Commiers (1962) (barrage de Notre-Dame-de-Commiers et centrales de Saint-Georges-de-Commiers et Champ II). Le Drac est ensuite équipé d’aménagements au fil de l’eau jusqu’à sa confluence avec l’Isère : la centrale de Pont-de-Claix associée au barrage du Saut du Moine, les centrales de Drac Inférieur et de Saint-Égrève.

Barrage de Monteynard-Avignonet

Les travaux d’infrastructure ont été conséquents, car le fond de la gorge étroite et profonde était difficilement accessible et contenait des rochers instables. La configuration particulière du site nécessita la construction d’une voûte épaisse de 455 000 m3 de béton pour permettre de loger l’usine au pied du barrage. Deux évacuateurs de crue sont incorporés à l’ouvrage. Quatre prises d’eau sont disposées sur le parement amont et alimentent à travers quatre conduites forcées verticales noyées dans le béton, les quatre groupes de production sous une chute de 127 m.

Barrage de Monteynard

La centrale est mise en service en avril 1962 et la première mise en eau totale est réalisée en avril 1963. À sa construction, Monteynard-Avignonet était le deuxième plus grand barrage artificiel de France, après celui de Serre-Ponçon.

Barrage de Monteynard

Le lac du Monteynard est surplombé par des terrains instables, un glissement de terrain a eu lieu le 7 mars 1981 à la combe d’Harmaliere, un autre à la combe du Mas pourrait concerner 3 à 5 millions de mètres cubes. La brutalité et l’imminence d’un risque de glissement sont toutefois sujettes à débat: un mouvement de grande ampleur est considéré comme peu probable selon les services de l’état, mais une procédure d’expropriation et d’expulsion des habitations situées dans la combe du Mas est néanmoins en cours.

Nouvellement réhabilité par EDF, le belvédère d’Avignonet offre une vue imprenable sur le barrage de Monteynard-Avignonet, les eaux turquoises du lac et au-delà, sur les massifs environnants. A proximité du belvédère EDF, une aire de pique-nique jouxte la petite chapelle d’Avignonet.

Chapelle d'Avignonet

En amont d’un sentier qui descends vers le lac, la chapelle fut bâtie au XIXème siècle sur les ruines de l’ancienne église paroissiale du XVIIème, alors bordée d’un cimetière et d’un presbytère.

Chapelle d'Avignonet

Au moyen-âge, un donjon féodal couronnait le sommet du rocher situé au nord-est de la chapelle et dominant le barrage. Ce mol ou molard est encore, aujourd’hui, appelé le Château.

Molard du Château

Le lac du Monteynard est situé à environ 500 mètres d’altitude, à 25 kilomètres au sud de Grenoble, et à 10 kilomètres de La Mure. Il s’étend sur une dizaine de kilomètres de longueur, et a une largeur moyenne de 300 mètres, avec une profondeur maximum de 115 mètres.

Lac de Monteynard-Avignonet 002

Lac de Monteynard-Avignonet 003

Lac de Monteynard-Avignonet 004

Lac de Monteynard-Avignonet 005

La superficie du lac est de 6,60 km2 (657 hectares). Le lac est délimité par les canyons du Drac et de l’Ébron. Il sépare les vallées du Trièves et de la Matheysine.

Lac de Monteynard-Avignonet 009

Lac de Monteynard-Avignonet 006

Lac de Monteynard-Avignonet 007

Lac de Monteynard-Avignonet 008

Le lac est surplombé par le petit train de La Mure.

Petit train de La Mure

Le circuit passerelles vers l’aventure.

Boucler (ou presque) le tour du Monteynard est désormais possible grâce à deux passerelles himalayennes qui ont été récemment construites. L’une se trouve sur le Drac, l’autre sur l’Ebron. Une troisième passerelle, qui traverserait le lac en largeur, est en projet.

Passerelle himalayenne de l'Ebron

Passerelle himalayenne du Drac

Ce lac est souvent venté c’est pourquoi il est très apprécié des pratiquants des sports de glisse aquatique.

Lac de Monteynard-Avignonet 001

C’est également un site de pêche important, car il possède une grande richesse piscicole (grande variété d’espèces).

Le Syndicat Intercommunal du lac de Monteynard-Avignonet, créé à la mise en eau du barrage en 1963, regroupe 10 communes riveraines.

Une croisière à bord de la Mira est le meilleur moyen de découvrir ce site unique en France, de jour comme de nuit.

Croisière sur le lac de Monteynard-Avignonet

 Belvédère d’Avignonet

Accès par Sinard puis suivre barrage de Monteynard – belvédère d’Avignonet.
Accès libre et gratuit.
Parking à proximité réservé aux personnes handicapées.
Ce site est aménagé pour les personnes à mobilité réduite et déficients visuels (mal et non voyants). Il est unique dans sa façon de traiter les déficiences et offre une mixité des publics dans un cadre exceptionnel.

Autres visiteurs : 1er parking indiqué à droite de la route d’accès obligatoire.

Accès :

Treffort (canton de Monestier de Clermont)
Port et Plages 800 places de parking
Cinq parkings payants (800 places) tous les jours de mai à septembre

Mayres-Savel (canton de la Mure)
Plage 150 places de parking (Camping sauvage interdit)
Payant les week-ends et les jours fériés du 1er juin au 30 septembre (gratuit en semaine).

Une réflexion au sujet de « Barrage et lac de Monteynard-Avignonet »

    Crosière sur La Mira « Balades en Isère a dit:
    29 août 2014 à 13 h 26 min

    […] diner, en tête à tête ou en formule évènementielle, le bateau La Mira vous emmène sur le lac du Monteynard-Avignonet pour un moment hors du […]

Répondre à Crosière sur La Mira « Balades en Isère Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s